Accueil          Actualités          Présentation          Spectacles          Art ?          Itinéraire          Equipe          Contact         Blog JMP





Présentation de l'équipe

Les comédiens :

Mathieu Dion

D'abord formé au Cours Périmony, Mathieu Dion a été l'élève de Ferruccio Soleri maître de la Commedia dell'Arte. Il a également étudié la mise en scène et la comédie avec des pédagogues du GITIS, l'Ecole nationale russe de Théâtre. Il a tourné dans une vingtaine de films, réalisés par Michel Blanc, Nicolas Ribowski, Philippe de Broca, Pierre Tchernia... Au théâtre, il joue sous la direction de Laurent Serrano, Roger Hanin, Benno Besson, Thierry Roisin, Benoît Lambert, Didier Ruiz… et depuis 2004 plus souvent avec Anne-Laure Liégeois ou Fabrice Dubusset, avec lesquels il collabore régulièrement aussi à la mise en scène. Il a interprété Pierrot, Figaro, Oronte, Sganarelle, le Poulpe, Brighella, Tartass, Frisepoulet … chez des auteurs tels que Molière, Beaumarchais, Pagnol, Pouy, Labiche, Albert Londres, De Vos, Coline Serreau… Il a mis en scène Goldoni, La Fontaine, Mac Orlan, Tourgueniev, Albert Londres, Lagarce… et du théâtre d’entreprise !


Géraldine Dupla

Née en 1985 à Saint-Julien-en-Genevois,
Diplômée de l’école de Théâtre La Scène sur Saône à Lyon en 2008 puis de la Manufacture Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande à Lausanne en 2012, Géraldine Dupla est une comédienne qui aime explorer une large palette de jeu. Elle a joué sous la direction d’Oscar Gomez Mata, Massimo Furlan dans des univers très contemporains ; elle est également apparue dans des rôles du répertoire classique sous la direction de Jean-Yves Ruf (Les Trois Sœurs), Michel Deutsch (La chinoise, 2014) ou encore avec la compagnie Korpüs Animus dans Le suicidé. Elle a également travaillé pour la compagnie « Les fondateurs » spectacle basé sur de l'improvisation en live. Passant de contes musicaux pour enfants à des créations plus underground dans le milieu skate parisien, elle participe régulièrement à des courts-métrages et a donné en 2013 la réplique à Michel Vuillermoz dans Les Grandes Ondes (à L’ouest) un film de Lionel Baier. Passionnée de chant et de Musique, elle a pratiqué la flute durant plus de 12 ans et continue le chant avec les Dup’Sisters pour qui elle joue, compose et interprète.


Eva Courgey

Eva Courgey passe un baccalauréat littéraire spécialité théâtre au lycée Salins les Bains en 2012. Puis elle entre en DEUST théâtre à Besançon sous la direction de Guillaume Dujardin. Pendant deux ans, elle se forme au métier de comédienne avec des acteurs tels que Gilian Petrovski, Pearl Manifold, Léopoldine Hummel, Christian Pageault, Pierre Forest et des metteurs en scènes tels que Jean Michel Potiron, Anne Monfort, Christine Joly, Remi Barché et Sandrine Lanno. Avec cette dernière, les étudiants du DEUST montent En Attendant Godot de Samuel Beckett et jouent au CDN de Besançon. L'année d'après elle obtient sa licence Art du Spectacle sous la direction départementale de Guy Freixe. Elle profite de cette année d'étude à l'université pour s'investir dans divers projets théâtraux. Elle joue dans La Conjecture de Babel d'Eloi Recoing mis en scène par Elfi Forey, dans Barbe-Bleue, espoir des femmes de Dea Loher mis en scène par Chloé Marguerie et dans Dommage que ce soit un putain de John Ford mis en scène par Guillaume Dujardin. Elle monte aussi avec quatre autres anciennes étudiantes du DEUST une forme théâtrale et chantée sur Germaine Tillon, (commande faite par le musée de la résistance et de la déportation de Besançon pour la panthéonisation de cette dernière). En 2015, elle est embauchée par la compagnie Mala Noche sous la direction de Guillaume Dujardin afin de se professionnaliser ayant ainsi une part de travail et une autre de formation. Dans ce cadre, elle a déjà joué avec trois autres collègues dans Ivresse de Falk Richter mis en scène par Pearl Manifold et elle jouera au sein du Festival de Caves et des Nuit de Joux. Elle travaillera au cours de l'année avec des comédiens et des metteurs en scène professionnels de la compagnie dont Maxime Kerzanet et Anne Montfort. En parallèle, elle suit le master Art du Spectacle afin de rédiger un mémoire sur la séduction au théâtre.


Nadia Genez (costumière)

Les dernières créations costumes de Nadia Genez : Anokha chorégraphie Kader Attou (2000) ; Pourquoi pas chorégraphie Kader Attou (2002) ; Plic Ploc du Cirque Plume, mise en scène Bernard Kudlak (2004) ; Les Corps étrangers, chorégraphie Kader Attou (2006) ; Animale, chorégraphie Nathalie Pernette (2006) ; Douar, chorégraphie Kader Attou (2006) ; Les Naufragées, chorégraphie Nathalie Pernette (2007) ; Le Cabaret des valises, Cirque Plume, mise en scène Bernard Kudlak (2007) ; Le Passage, chorégraphie Nathalie Pernette (2008) ; Pedigree d'après Jean-Bernard Pouy, chorégraphie Nathalie Pernette (2008) ; Petites histoires.com, chorégraphie Kader Attou (2008) ; Les Miniatures, chorégraphie Nathalie Pernette (2009) ; Tempo 4, mise en scène Christophe Vincent (2009) ; L'Atelier du peintre, Cirque Plume, mise en scène Bernard Kudlak (2009) ; Symfoniapiesnizalósnych, chorégraphie Kader Attou (2010) ; De profundis, chorégraphie Nathalie Pernette (2011) ; La Peur du loup, chorégraphie Nathalie Pernette (2011) ; La Cérémonie, chorégraphie Nathalie Pernette (2013) ; The Roots, chorégraphie Kader Attou (2013) ; La Collection, chorégraphie Nathalie Pernette (2013) ; Tempus fugit ? Cirque Plume, mise en scène Bernard Kudlak ; Opus 14, chorégraphie Kader Attou (2014) ; Cheminement-s, conception Collectif Tricyclique Dol (2015) ; Le Roi sans terre de Marie-Sabine Roger, mise en scène Sandrine Anglade (2015)


Christophe Monterlos (vidéaste, photographe)

Cinéaste, chef opérateur caméra et photographe. De 1994 à 2004, il réalise des performances vidéos live, sous le pseudo VJ Josh, dans différents festivals de musique électronique avec les association « La bande adhésive » et « La vocce de la Luna ». Depuis 2004, Christophe Monterlos travaille notamment à la réalisation de films institutionnels, en tant qu’opérateur de prise de vue, monteur, ou réalisateur.


Léon Jodry (musicien)

Léon Jodry est un musicien suisse à l'esprit punk. Il participe à diverses formations musicales de l'arc Jurassien depuis 2006. Bassiste, il est co-fondateur du groupe Welington Irish Black Warrior qui mêle les rythmiques des musiques tribales dans un rock puissant aux sonorités brutes. Entre 2006 et 2015, ce trio se produit plusieurs centaines de fois dans toute l'Europe ainsi qu'en tournée au Mexique. Sortant trois albums en vinyle ainsi qu'une centaine de EP autoproduits, il se donne aux côtés d'artistes comme Acid Mother Temple, The Brian Jonestown Massacre, Japandroids... Multipliant les collaborations ces dernières années, le groupe a notamment créé une performance avec le danseur Bastien Hippocrate, ou encore avec l'écrivain Dejan Gacon ; il a composé un album avec le duo KUNZ, ou encore resonorisé en direct le film d'Alejandro Jodorowsky La Montagne Sacrée avec une musique originale créée pour l'occasion. En parallèle de Welington Irish Black Warrior, Léon Jodry rejoint en 2010 le quatuor punk Dee Diglers pour deux ans de tournée à travers l’Europe et l'enregistrement d'un album en k7. En 2014, il est contacté par le compositeur Brynjar Thorson pour la production électronique de son nouveau projet baptisé Cochon Double. Un enregistrement et une mini-tournée s'ensuivront avant que Cochon Double ne devienne le projet solo de Thorson. En 2014, Léon Jodry se fait approcher par le groupe de Krautrock Turbo Fantômes pour reprendre le rôle du bassiste pour des concerts. S'ensuit la composition d'un nouvel album qui sortira en 2017. Durant l'année 2015, Léon Jodry participe à la composition du projet L'Art de la Fugue initié par le flutiste Mathieu Voisard. Egalement, il rejoint le collectif The Fawn pour combler le départ de Mathieu Amstutz. Dans le même temps, Léon Jodry crée avec Soazig Baumann RITS un duo de voyage astral qui mêle instruments traditionnels chamaniques, guitare, basse électrique et instruments électroniques. Se démarquant de plus en plus du monde de la musique rock pour s'orienter vers une musique plus improvisée aux accents noise, Léon Jodry co-fonde le collectif THE KONS avec l'écrivain Dejan Gacon. Ce projet, sorte de super-groupe, réunit une douzaine de musiciens Chaux-de-Fonniers, deux danseurs et une comédienne. Ils créent des performances uniques dans toute la Suisse, mettant en musique les textes de Dejan dans des lieux aussi variés que LUFF, les Docks, l'Usine et le Festival Poésie en Ville avec très souvent des musiciens ou écrivains invités, comme le percussionniste Bernard Trontin, les écrivains Tony O'Neill et Simon Huw Jones... Ces performances permettent à Léon Jodry de continuer ses expérimentations musicales utilisant des instruments traditionnels comme guitares électriques ou contrebasse, mais également des objets détournés comme des bougeoirs, des verres, ou des grelots... Ce qui amène Léon Jodry à travailler avec la performeuse Anna Sauter Mc Dowell ainsi qu'Alizé Rose-May Monod dans la mise en musique d'une série de performances qui sont encore en gestation…


Pia de Compiègne (scénographe)

Née en 1986, Pia de Compiègne est issue d'une double formation à l'École Nationale des Arts Décoratifs et à l'École des Beaux-Arts de Paris. Entre 2011 et 2013, intégrée à l'agence Scène, elle participe à des projets de muséographie. En 2014, avec la scénographe Adeline Caron, elle remporte l'appel d'offre de l'exposition Sade. Attaquer le soleil au Musée d'Orsay. Au théâtre, elle commence en tant qu'assistante du scénographe de Richard Foreman au Ontological Hysteric Theater à New York. Elle co-signe avec Élise Capdenat la scénographie de Deux Labiche de moins (mise en scène : Nicolas Bouchaud, Festival d'Automne à Paris en 2012) et de Projet Luciole (mise en scène : Nicolas Truong. Festival d'Avignon en 2013). En 2015, elle conçoit l'espace de Underground Democracy, une expérience radio en direct des journalistes Aurélie Charon et Caroline Gillet. À l'opéra, elle réalise les accessoires de Giordano Bruno (mise en scène : Antoine Gindt, création Casa di Musica en 2015). En 2017, elle signe la scénographie et les costumes de Funny Birds (mise en scène : Lucie Valon).